Le crédit professionnel : quelles sont les obligations de l’emprunteur ?

Pour créer son entreprise et travailler à son développement ou lancer son business, il faut disposer d’un du capital requis. Le crédit professionnel se présente souvent comme la meilleure option pour atteindre ce but. Peu importe le montant à demander et la qualité du dossier, l’emprunteur a des obligations envers l’établissement financier.

Qu’est-ce qu’un prêt professionnel ?

Encore appelé emprunt bancaire professionnel, le prêt professionnel est une somme d’argent qu’une banque met à votre disposition sous forme de prêt pour le lancement de votre projet de création d’entreprise ou de business. Blog Web & Argent met à votre disposition toutes les informations sur ce type de prêt. En effet, une banque investit dans un projet professionnel lorsqu’elle est convaincue de la qualité et de la visibilité du projet. Le point le plus important est la capacité de l’emprunteur à rembourser l’argent mis à sa disposition. Si vous êtes un travailleur indépendant ou un freelance, il vous sera difficile d’obtenir un prêt financier si vous n’avez pas des fonds et une bonne garantie. Pour obtenir un prêt professionnel, vous pouvez vous rapprocher d’une banque, mais aussi vers un courtier en crédit. Avant de soumettre une demande de crédit, il faut une préparation en amont qui consiste à monter un dossier de prêt de qualité et à bien se préparer à son entretien avec la banque. Avoir à sa disposition une caution bancaire est un atout dans l’obtention d’un prêt.

A lire également : Collaboration fructueuse: auto-entrepreneur et pme

Les documents indispensables à la constitution du dossier pour l’obtention d’un prêt professionnel

Pour obtenir un emprunt bancaire professionnel, un dossier est constitué puis mis à la disposition de la banque. Le dossier doit obligatoirement comporter un certain nombre de documents. Il s’agit de l’extrait Kbis de l’entreprise, du prévisionnel financier qui justifie le prêt, de votre carte d’identité, vos relevés bancaires et vos justificatifs de domicile. Puisque les établissements bancaires n’ont pas les mêmes exigences, chaque dossier à ses particularités. Par conséquent, d’autres documents peuvent être demandés en compléments. Prenez la peine de jeter un coup d’œil à la liste des pièces à fournir pour une de demande de prêt professionnel. Soyez rigoureux et sérieux dans vos démarches. En effet, un dossier est incomplet ne présente une bonne image de vous ce qui vous faits perdre des points avant l’entretien.

Les obligations de l’emprunteur

Avant toutes choses, l’emprunteur doit remplir la fiche de déclaration sur ses aptitudes et capacité à rembourser le prêt. Quand le montant du prêt est important, il peut être invité à remplir une fiche déclarative sur son état de santé. Toutes ces déclarations doivent être sincères et justifier dans certains cas. C’est un point des plus important qui empêche l’emprunteur de se retourner contre le prêteur en cas de défaillance de remboursement. Mais aussi, lorsque la déclaration contient de faux éléments.
La plus grande obligation de l’emprunteur c’est de rembourser entièrement le prêt qu’il a contacté. Il s’agit du montant principal et des intérêts dus. Peu importe le statut de l’emprunteur, le respect des échéances est obligatoire. Si les échéances ne peuvent être tenues, il a la possibilité de demander une révision de la date de remboursement. Dans le cas échéant, le prêteur peut appliquer une pénalité de retard et réclamer un remboursement complet. Maintenant vous connaissez tout sur les obligations de l’emprunteur sur le prêt professionnel c’est à vous de jouer.

En parallèle : Le rendement locatif net: de quoi s'agit-il?