Comment identifier les excréments de loir et les distinguer des autres déjections animales ?

Les bruissements nocturnes dans le grenier, les signes d’effraction dans votre jardin ou encore les mystérieux petits tas que vous trouvez parfois dans un coin reculé de votre habitation… Ces indices peuvent être les signes d’une cohabitation inattendue avec des animaux sauvages. Parmi eux, le loir, un rongeur discret mais bien présent dans nos régions, peut élire domicile chez vous. Alors, comment identifier ces visiteurs nocturnes à partir de leurs crottes ?

Les caractéristiques des crottes de loir

Les crottes de loir sont assez spécifiques. Leur taille varie généralement entre 1 et 2 centimètres et elles ressemblent à de petits haricots. Leur couleur oscille entre le brun foncé et le noir, et elles présentent une texture écaillée et irrégulière, signe distinctif des excréments de rongeurs. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ces petites fèces n’émettent pas d’odeur particulière, ce qui les différencie d’autres nuisibles.

Sujet a lire : A quoi sert le spot detecteur de mouvement ?

Le comportement alimentaire du loir influence également l’aspect de ses excréments. Ce petit animal, qui se nourrit principalement de végétaux comme des fruits, des noix ou des écorces, peut aussi consommer des insectes ou de petits oiseaux. Sa diète riche en fibres se reflète dans ses déjections, qui peuvent présenter des morceaux non digérés de sa nourriture.

Pour plus d’informations et pour une aide visuelle dans la reconnaissance des crottes de loir, vous pouvez consulter cette ressource utile : https://www.mediaseine.fr/jardin/crotte-loir-reconnaitre-excrements/ 

A voir aussi : Quel salon de toilettage canin choisir à Lille ?

Distinguer les crottes de loir de celles des rats et autres animaux

Pour différencier les crottes de loir des déjections d’autres rongeurs, il faut prêter attention à plusieurs aspects. Les crottes de rat noir ou de rat d’égout, par exemple, sont généralement plus grandes et ont une odeur marquée. De plus, les crottes de rats ont tendance à être plus brillantes du fait de leur régime alimentaire plus varié.

Les crottes de souris sont, pour leur part, plus petites que celles des loirs et des rats. Elles sont également de forme granulaire et plus uniformes. D’autres animaux, comme le blaireau ou la fouine, produisent des excréments qui sont faciles à différencier de ceux du loir en raison de leur taille et de leur forme spécifiques.

Si vous n’êtes toujours pas sûr de l’identité de votre visiteur nocturne après avoir examiné les indices de présence, il peut être judicieux de solliciter l’aide d’un professionnel qui saura identifier les crottes avec précision.