Avantages fiscaux uniques offerts par la structure SAS.

Vous rêvez de vous affranchir des contraintes d’un emploi salarié, de faire éclore une startup prometteuse et de réaliser votre rêve le plus cher ? Si l’envie de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale vous anime, sachez que la Société par Actions Simplifiée (SAS) pourrait s’avérer être l’alliée rêvée pour concrétiser votre projet. Cet article est une mine d’informations qui vous aidera à comprendre pourquoi opter pour une SAS et quels sont les avantages à en tirer, notamment sur le plan fiscal.

Les étapes clés pour créer une sas

Intéressé par la création d’une SAS ? Il convient de suivre des étapes rigoureuses afin d’assurer le bon déroulement de la constitution de votre société.

Il est essentiel de commencer par la rédaction des statuts, qui vont définir le cadre des relations entre associés et la gestion de l’entreprise. Ces statuts se formalisent généralement par un acte notarié.

Les apports en nature doivent être évalués par un commissaire aux apports. Ensuite, pour les apports en numéraire, sachez que 50% doivent être libérés et déposés dans une banque. Une fois ces étapes réalisées, les statuts doivent être finalisés par la signature des associés.

Pour plus d’informations détaillées sur la SAS et pour découvrir si ce statut correspond à votre projet d’entreprise, n’hésitez pas à consulter cet article.

Avantages fiscaux de la sas

L’un des principaux avantages SAS réside dans son régime fiscal attrayant. La SAS est d’abord soumise à l’impôt sur les sociétés (IS), ce qui peut être plus avantageux que l’impôt sur le revenu pour les entrepreneurs, notamment lorsque les bénéfices sont conséquents.

De plus, contrairement à d’autres statuts, les dividendes versés aux actionnaires de la SAS ne sont pas soumis aux cotisations sociales, mais uniquement aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu, ce qui représente une économie significative pour les actionnaires.

Le président SAS bénéficie d’un régime social des assimilés salariés, ce qui lui offre une protection sociale complète, bien que cela implique des charges plus lourdes comparées à d’autres statuts. Cependant, il est possible d’opter temporairement pour l’impôt sur le revenu dans les premières années d’existence de la société, ce qui peut s’avérer bénéfique pour les jeunes entreprises avec un chiffre d’affaires modeste.

La possibilité d’attribuer des actions gratuites ou des options sur actions à des salariés ou des dirigeants est également une caractéristique de la SAS. Cela peut être un outil d’intéressement très efficace pour attirer et retenir les talents au sein de l’entreprise.